Le parti Ettakatol condamne l’assassinat d’Hervé Gourdel

Hervé Gourdel
Hervé Gourdel

Le parti Ettakatol a condamné, jeudi 25 septembre dans un communiqué rendu public, la décapitation du Français Hervé Gourdel en Algérie qui a suscité l’indignation dans le monde.

« Un acte odieux et criminel commis par un groupe de terroristes », a souligné le communiqué. « La monstruosité de cette opération montre une fois de plus que la lutte contre le terrorisme demeure l’unique bataille qui relie le Maghreb et les pays occidentaux. »

« Cependant, les circonstances dangereuses que rencontrent les régions du Maghreb, exigent du gouvernement, de plus de responsabilité et à apprendre les dispositions nécessaires, en insistant sur la collaboration étroite entre les services de renseignement, pour faire face aux groupes armés qui terrorisent les régions », a conclu le communiqué.

Pour rappel, Hervé Gourdel, âgé de 55 ans, a été assassiné mercredi 24 septembre dans la ville de Tizi Ouzou, située à 88 km à l’est de la capitale Alger. Hervé Gourdel était un guide de montagne, qui était venu en Algérie le dimanche 21 septembre, pour une randonnée pédestre.

Sa capture a été revendiquée par un groupe nommé Jund al-Khalifa, qui a exigé l’interruption des actions militaires de la France, en Irak contre l’État islamique.

N.D.

Commentaires:

Commentez...