Tunisie Telecom réagit à la grève dans le secteur des télécommunications

Logo TT_FRSuite à la grève de 48 heures décrétée par la Fédération générale des télécommunications (UGTT), Tunisie Telecom s’est dite étonnée de cette décision. La Fédération générale des télécommunications a, en effet, décrété une grève sectorielle générale de 48 heures (du mardi 23 septembre 2014 à 19H00 au jeudi 25 septembre 2014 à 19H00).

Tunisie Telecom réagit dans un communiqué où l’opérateur indique que : « dans le cadre de son engagement et respect du processus des négociations sociales en cours entre le gouvernement et L’UGTT pour le secteur public, Tunisie Telecom a appelé à plusieurs reprises ses partenaires sociaux à patienter jusqu’à la fin de ce processus, pour prendre les décisions adéquates et aboutir à un accord qui sauvegarde les intérêts de l’opérateur national et répond aux attentes de ses ressources humaines », peut-on lire.

« Tunisie Telecom qui s’étonne de la décision de la Fédération générale des télécommunications de tenir une grève de deux jours, les 24 et 25 septembre courant, en dépit de l’attitude compréhensive de la direction de l’entreprise envers les demandes du personnel, s’excuse auprès de sa clientèle pour toutes perturbations qui pourront être observées au niveau des prestations de l’entreprise, tout en exprimant sa détermination à continuer sur la voie des négociations constructives avec ses différents partenaires comme l’exige la loi et sa souveraineté ».

Une réunion a eu lieu le 22 septembre 2014 entre des représentants de la fédération, de Tunisie Telecom et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des technologies de l’information et de la communication pour parvenir à une solution consensuelle en vue d’annuler cette grève, indique l’agence TAP.
La fédération générale des télécommunications une augmentation des salaires à travers le parachèvement des négociations concernant cette question au titre des années 2013 et 2014.

Commentaires: