La sûreté présidentielle nie avoir alerté Béji Caïd Essebsi de l’existence d’un plan d’assassinat contre lui

Béji Caid EssebsiDans un communiqué publié ce jeudi 18 septembre sur la page Facebook de la présidence de la République, la sûreté de la présidence de la République a nié avoir émis un rapport sur l’existence d’un plan d’assassinat visant Beji Caïd Essebsi.

Selon la présidence, aucune information confirmée n’existe auprès des services de la sûreté présidentielle indiquant que Beji Caïd Essebsi est menacé par un complot visant à l’assassiner, et aucun rapport n’a été fait dans ce sens, et ce, contrairement à ce qu’a déclaré le président de Nidaa Tounes, vendredi 12 septembre lors d’un meeting de son parti.

«Récemment, les services de sécurité de la présidence de la République m’ont informé que j’étawis en danger et que ces menaces provenaient de l’intérieur du parti et qu’on comptait effectuer un putsch. […]», avait-il alors déclaré.

Selon le communiqué, une réunion a bien eu lieu au palais de Carthage entre Hafedh Caïd Essebsi, le fils de Beji Caïd Essebsi et le chef du cabinet présidentiel en présence du directeur général de la sécurité du président et des personnalités officielles. Mais cette rencontre a porté sur les moyens de renforcer la sécurité des personnalités en vue des échéances électorales prochaines.

Commentaires:

Commentez...