Guerre des clans à Nidaa Tounes : Amor Shabou et Noureddine Ben Ticha exclus du parti

Nidaa TounesELECTIONS PRESIDENTIELLES 2014 | Amor Shabou et Noureddine Ben Ticha ont été exclus de Nidaa Tounes, indique un communiqué du parti publié ce lundi 15 septembre.

  • Amor Shabou, écarté pour ses « positions« , explique le communiqué, avait adressé, le 4 septembre dernier, une lettre à Béji Caïd Essebsi lui demandant de ne pas se présenter aux élections présidentielles du fait de son âge et émettant des doutes sur son état de santé.
    M. Shabou avait réitéré ses propos hier soir, dimanche 14 septembre, dans l’émission télévisée « Liman Yaroo Faqat » (« Pour ceux qui osent seulement »), diffusée sur Ettounsiya TV, pressant Béji Caïd Essebsi de se retirer de la course et affirmant détenir des preuves que l’état de santé du président de Nidaa Tounes ne lui permettait pas de devenir chef de l’Etat.
  • Quant à Noureddine Ben Ticha, il lui est reproché dans le communiqué son « soutien à un candidat rival » de Béji Caïd Essebsi, en l’occurrence Mustapha Kamel Nabli, l’ex-gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT).

La guerre des clans au sein de Nidaa Tounes éclate au grand jour

À l’approche des élections présidentielles, dont le premier tour aura lieu le 23 novembre, les dissensions qui couvent depuis plusieurs mois au sein de Nidaa Tounes éclatent au grand jour. Le président du parti Béji Caïd Essebsi, qui a déjà déposé son dossier de candidature au siège de l’ISIE,  allant jusqu’à déclarer, vendredi 12 septembre, que sa vie était menacée de l’intérieur même du parti.

Le matin du même jour, l’ex-gouverneur de la BCT, Mustapha Kamel Nabli, pourtant membre de Nidaa Tounes, entamait ouvertement sa campagne présidentielle en tant qu’indépendant, annonçant aux médias une visite de deux jours dans les gouvernorats de Tozeur et Gafsa.

Commentaires: