Trois suspects inculpés pour le meurtre du street-artist Zoo Project

zoo project bilal berreni

Les autorités de l’Etat du Michigan (Etats-Unis) ont annoncé l’inculpation de trois hommes âgés de 17 à 20 ans pour le meurtre du street-artiste Bilal Berreni, alias Zoo Project, qui avait travaillé en Tunisie sur les martyrs de la Révolution, a rapporté l’agence de presse Reuters.

Bilal Berreni avait été retrouvé mort en juillet 2013 dans un immeuble désaffecté de Detroit, tué d’une balle dans la tête. Il avait 23 ans. Sa dépouille était restée plusieurs mois à la morgue avant d’être identifiée en mars 2014.

Le jeune homme, né en Paris d’un père Algérien et d’une mère Française, avait commencé le street-art à l’âge de 15 ans dans les rues de la capitale. Il s’était rendu en Tunisie juste après la Révolution, début mars 2011, et avait peint des portrait grandeur nature des martyrs mais aussi des réfugiés du camp de Choucha.

« Je souhaitais apporter ma modeste contribution au peuple insurgé« , avait expliqué l’artiste à propos de son travail en Tunisie sur le site de Zoo Project.

Grand voyageur, Bilal Berreni était allé jusqu’en Sibérie, relatant son périple à travers l’Europe en compagnie du réalisateur Antoine Page dans le documentaire « C’est assez bien d’être fou », qui a été projeté cette année au Festival du film amateur de Kelibia (Fifak).

Les hommes suspectés de l’avoir tué, âgés de 17 à 20 ans, doivent être entendus lors d’une audience préliminaire le 11 septembre prochain.

Commentaires: