Le FMI approuve un décaissement de 378,3 MD au profit de la Tunisie

Le Conseil d’administration du Fonds Monétaire International a annoncé, ce vendredi 29 août, son approbation pour le décaissement de 217,5 millions de dollars (378,3 millions de dinars) au profit de la Tunisie.

Le Fonds monétaire international (FMI)Dans un communiqué publié sur son site, le FMI, annonce avoir achevé la quatrième revue des résultats économiques enregistrés par la Tunisie dans le cadre d’un programme de 24 mois appuyé par un accord de confirmation et approuvé au final un décaissement de 217,5 millions de dollars

L’achèvement de la revue permet un décaissement immédiat de 143,25 millions de DTS* (environ 217,5 millions de dollars), ce qui porte le total des décaissements à 716,25 millions de DTS (environ 1,1 milliard de dollars).

L’accord de confirmation de deux ans, d’un montant de 1,146 milliard de DTS (environ 1,74 milliards de dollars, soit 400% de la quote-part de la Tunisie au FMI) a été approuvé par le Conseil d’administration le 7 juin 2013.

En achevant la quatrième revue, le Conseil d’administration a approuvé la demande des autorités en faveur de la modification des critères de réalisation à fin septembre 2014.

Selon M. Naoyuki Shinohara, Directeur général adjoint et Président du Conseil par intérim, a fait la déclaration suivante:

«La Tunisie est sur le point d’achever sa transition politique avec la tenue d’élections au dernier trimestre de 2014. Les progrès de la transition permettent de rallier le soutien des partenaires au développement. Néanmoins, la situation économique demeure difficile. La croissance est timide, le chômage reste élevé et les déséquilibres extérieurs croissants exercent des pressions sur le taux de change et sur les réserves.
L’exécution du programme est solide. Tous les critères de réalisation quantitatifs ont été respectés. En dépit de la complexe conjoncture intérieure et régionale, les réformes structurelles ont progressé, et les autorités ont rattrapé les retards observés dans certains domaines.
Sur le plan des finances publiques, les résultats ont été solides au premier semestre, et il reste essentiel de poursuivre l’assainissement pour ancrer la stabilisation macroéconomique. Les mesures budgétaires prises pour compenser les pressions sur les dépenses sont salutaires et les récentes hausses des prix de l’énergie, associées à la mise en œuvre de nouveaux programmes de protection des plus démunis, contribueront à réduire les vulnérabilités. (…)
Une mise en œuvre accélérée des réformes structurelles est nécessaire pour améliorer le climat des investissements et promouvoir une croissance plus forte et plus solidaire. L’intensification des travaux sur le droit de la concurrence et le cadre des partenariats public-privé permettra de favoriser le développement du secteur privé. La conférence « Investir en Tunisie » qui se déroulera bientôt devrait jouer un rôle important à cet égard.»

——————–

* Droits de tirage spéciaux (DTS)

Le DTS est un actif de réserve international, créé en 1969 par le FMI pour compléter les réserves de change officielles de ses pays membres. Sa valeur est basée sur un panier de quatre grandes devises. Les DTS peuvent être échangés contre des devises librement utilisables. Avec l’entrée en vigueur d’une allocation générale de DTS le 28 août et d’une allocation spéciale le 9 septembre 2009, le montant de DTS a augmenté de 21,4 milliards à environ 204 milliards (soit l’équivalent de quelque 316 milliards de dollars, converti au taux du 12 mars 2014). (Source : FMI)

Commentaires:

Commentez...