Une réunion du parti Courant démocratique interdite par la police

 

logo-courant-democratique-

Partis |

La police a interdit la réunion du « Café politique » du parti Courant démocratique ce jeudi 14 août selon un communiqué.

La circonscription du Bardo a contacté le parti pour l’informer de l’interdiction de la réunion dans l’un des cafés de la Cité Tahrir, précise-t-on.  La délégation, qui compte plus de 21 000 habitants, est connue pour être un endroit populaire où il est dangereux de s’aventurer, notamment la nuit quand on n’y est pas habitué. Elle se situe entre le Bardo et la cité El Omrane Supérieur du gouvernorat de Tunis.

Le parti considère que l’interdiction pour des raisons sécuritaires n’est pas appropriée, surtout que ce n’est pas la première fois que ce genre de programmation se fait dans des endroits où il y a eu des événements de violence, argumente-t-il.

Le secrétaire général du Courant démocratique, Mohamed Abbou, précise qu’aucun cas de perturbation ou d’atteinte à l’ordre public n’a eu lieu, malgré les nombreuses réunions sur tout le territoire tunisien.

Le Café politique devait être animé par le secrétaire général Adjoint Ghazi Chaouchi et quelques membres du bureau politique ainsi que la députée Samia Abbou.

D’après le parti, l’annonce de cette réunion a été faite dans les règles de la loi.

 

 

Commentaires:

Commentez...