Tunisie : Prélèvement obligatoire pour les salariés qui gagnent plus de 1000 dt par mois

Hakim Ben HammoudaFINANCE | Au début du mois de septembre, trente trois dinars seront exceptionnellement prélevés cette année 2014 du salaire net des Tunisiens qui gagnent entre 1000 et 1250 dinars par mois.

Cette décision a été contestée par l’UGTT qui a précisé que ces contributions ne doivent en aucun cas avoir un caractère obligatoire.

Répartition des cotisations obligatoires selon le salaire net 

Les cotisations dépendent des répartitions suivantes pour les cas définis par la loi de finance complémentaire 2014 :

  1. Pour un revenu annuel  entre 12 000 et 20 000 dinars: 1 jour de travail  pendant 1 mois prélevé.
  2. Pour un revenu annuel  entre 20 000 et 25 000 dinars: 1 jour de travail pendant 2 mois prélevé
  3. Pour un revenu annuel entre 25 000 et 30 000 dinars:  1 jour de travail pendant 3 mois prélevé
  4. Pour un revenu annuel entre 30 000 et 35 000 dinars: 1 jour de travail pendant 4 mois prélevé
  5. Pour un revenu annuel entre 35 000 et 40 000 dinars: 1 un jour de  travail pendant 5 mois prélevé
  6. Pour un revenu annuel dépassant 40.000 dinars: 1 jour de travail pour une période de 6 mois prélevé

Illustration et explication du ministre des Finances

Lors d’un entretien sur Express FM, le ministre des Finances Hakim Ben Hamouda a illustré cette répartition (définie par l’article 49 de la loi de finance complémentaire), en donnant l’exemple d’un prélèvement équivalent à 33 dinars pour une personne qui gagne 12 000 dt net par an, soit 1 000 dt par mois.

Ben Hamouda a précisé le caractère obligatoire de ce prélèvement.

Ces cotisations demeurent insuffisantes 

Ben Hamouda a souligné que ces prélèvements, salutaires selon son estimation, demeurent insuffisants  pour sauver les caisses de l’Etat de la crise qu’elles subissent actuellement.

« Nous n’avions pas voulu alarmer les gens, en disant que le mois de juillet dernier était aussi difficile que celui d’avril parce qu’on nous a reprochés de faire peur au gens… 320 millions de dinars de prélèvements n’est pas une grande somme », a-t-il affirmé.

Commentaires:

Commentez...