Khalil Zaouia estime qu’aucune femme de son parti Ettakatol ne peut être présidente

Khalil Zaouia

Khalil Zaouia, dirigeant au bureau politique du parti Ettakatol, a déclaré ce vendredi 1er août sur les ondes de radio Shems FM qu « aucune femme ne pourra rassembler les Tunisiens en tant que présidente de la République, malheureusement ».

Par ailleurs, le parti islamiste Ennahdha a affirmé le 15 juillet dernier qu’il est possible que la présidence soit endossée par une femme.  

Trois députées, Nafissa Mazouki, Lobna Jribi et Salma Znaidi sont actuellement membres d’Ettakatol. Quant au bureau politique, composé de 40 personnes, 11  femmes y sont représentées. D’après M. Zaouia, le candidat privilégié sera plutôt son chef, à savoir  Mostapha Ben Jaafer. 
L’ex-ministre des Affaires sociales a aussi ajouté que les candidates qui se sont déclarées pour la présidentielle, telle que Kolthoum Kannou, ne seraient capables ni de rassembler le peuple tunisien ni d’avoir la popularité nécessaire,  a-t-il précisé. 

 

Commentaires: