Afif Amouri, l’un des leaders d’Ansar Charia, arrêté à Regueb

 

ministere-de-l-interieur

Le ministère de l’Intérieur a annoncé ce jeudi 31 juillet que Afif Amouri, qualifié de « dangereux terroriste »l’un des dirigeants de l’organisation interdite Ansar Charia, a été arrêté à Régueb (gouvernorat de Sidi Bouzid) par l’Unité nationale d’enquête sur les crimes de terrorisme, en collaboration avec la Garde nationale.

D’après radio SabraFM qui diffuse de la ville du Kairouan, Afif Amouri serait le deuxième porte-parole d’Ansar Charia, après Seif Eddine Rais. L’arrestation a eu lieu hier soir vers 21h après coordination avec le tribunal de Première instance de Tunis.

Il serait recherché pour des affaires de terrorisme et d’attentats, selon le ministère.

Rappelons que Rais a été lui-aussi arrêté ce mardi 29 juillet. Transféré à Gorjeni, il est actuellement en garde à vue.

 

Commentaires:

Commentez...