Live blogging : Rassemblement au Bardo pour commémorer l’assassinat de Mohamed Brahmi

Un rassemblement est organisé ce soir sur la place du Bardo à Tunis, devant l’ANC, pour commémorer la mort de Mohamed Brahmi, un an après son assassinat le 25 juillet 2013.

L’évènement est organisé par la Fondation du martyr Mohamed Brahmi, le Front populaire et le Courant populaire, en présence de membres de la société civile, d’artistes et de partis politiques.

Le reporter de Webdo Aymen Gharbi est sur place.

Suivez l’évènement en direct sur notre site et sur notre compte Twitter.

  • 00h35 : La rassemblement en hommage à Mohamed Brahmi se termine. La foule se disperse et quitte la place du Bardo dans le calme.
  • 00h30 : Fin des discours au Bardo. Les manifestants entonnent l’hymne national.
  • 00h20 : Mbarka Brahmi prend la parole : « Le terrorisme se poursuivra car Laârayedh a mis des terroristes au sein du ministère de l’Intérieur avant de quitter sa fonction. […] Le peuple tunisien doit soutenir le Front populaire pour venger les martyrs. »
  • 00h05 : Le public est de plus en plus nombreux (plus de 1000 personnes) et plus varié au Bardo.
    Bardo public
  • 23h45 : Hamma Hammami,  le porte-parole du Front populaire, sur la scène du Bardo : « Il y a le terrorisme ici, mais nous ne devons pas oublier celui d’Israël. »
  • 22h28 : Selon notre reporter sur place, il y a maintenant environ 1000 personnes rassemblées sur la place du Bardo. La plupart des présents sont des membres du Front populaire. Quelques membres de l’UGTT sont là également.
  • 22h05 : Sur la scène a lieu un concert du groupe palestinien Manehl, du chanteur tunisien Lotfi Bouchnak et de Manel Hamrouni. L’ambiance est calme, et environ 500 personnes sont à présents sur place.
    Bardo scène
  • 21h58 : Un des slogans scandés par les manifestants : « Le peuple veut qu’une enquête soit ouverte sur Laârayedh »
    Bardo Manifestants
  • 21h52 : Une manifestante brandit une pancarte hostile au président de la République Moncef Marzouki : « Tartour »
    Bardo Tartour
  • 21h38 : Besma Khalfaoui-Belaïd, veuve de  Chokri Belaïd, assassiné le 6 février 2013, a elle aussi rejoint le rassemblement.
    Bardo Besma Khalfaoui
  • 21h32 : Des militants du Front populaire scandent des slogans hostiles à Ennahdha. Il y a de plus en plus de monde sur la place du Bardo.
    Bardo front populaire
  • 21h26 : La veuve du député Mohamed Brahmi, Mbarka Brahmi, arrive au Bardo.Bardo Mbarka
  • 21h16 : La présence policière s’intensifie au Bardo. Le contrôle sécuritaire semble pourtant faible : notre reporter a pu entrer sans que son sac soit fouillé. Le chef du gouvernement Mehdi Jomaâ et le ministre de l’Intérieur Lotfi Ben Jeddou ont pourtant mis en garde contre d’éventuels attaques terroristes à l’approche de la fin du Ramadan.
    Bardo police
  • 21h12 : La place du Bardo est totalement bouclée. Les dernières voitures garées sont emmenées par la fourrière. Le ministère de l’Intérieur avait annoncé un peu plus tôt dans un communiqué le blocage de la circulation dans la zone de la manifestation.bardo 3
  • 21h04 : Plus de personnes commencent à arriver au Bardo. Elles sont à présent environ 150. Quelques uns portent les drapeaux du Front populaire, organisateur de l’événement, d’autres le drapeau de la Tunisie.
    Bardo2
  • 20h39 : Le rassemblement, prévu à 20h, commence doucement sur la place du Bardo. Une heure après la rupture du jeûne, seules quequelques personnes sont présentes sur la place.
    Brahmi 1

Commentaires: