Widad Bouchamaoui : « Aucune décision audacieuse contre la contrebande depuis la Révolution »

Douane TunisieDans son intervention sur la radio Mosaïque FM, Wided Bouchamaoui, présidente de l’Union tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) a déclaré ce mardi 22 juillet :

«Depuis la Révolution jusqu’à aujourd’hui, il n’y a pas eu de décisions audacieuses pour limiter la contrebande. On remarque des phénomènes surtout par le biais de moyens légaux, notamment les voies de Ras Jdir ou le port ade Radès qui sont logiquement supposées être contrôlées. Il y a des entrées de produits qui nuisent à notre économie, nos entreprises sont très atteintes . Il n’y a eu aucune décision audacieuse. Nous avons vu plusieurs « visites » … mais aucune décision audacieuse contre la contrebande

Depuis la Révolution, les chefs du gouvernement ont nommé, successivement, plusieurs directeurs généraux des Douanes tunisiennes, premières concernées par ce commerce illégal. On peut notamment citer :

  • Mai 2012 : Le chef du gouvernement Hamadi Jebali a  nommé Mehrez Ghediri, nouveau directeur général (DG) des Douanes, remplaçant Mohamed Abdennacer Belhadj
  • Septembre 2012 : Mohamed Meddeb nommé nouveau DG des Douanes à la place de Mehrez Ghediri qui a été limogé.
  • Aout 2013 : Abderrahmane Khochtali nommé DG des Douanes par le chef du gouvernement Ali Laarayedh,  succède à Mohamed Meddeb démissionnaire.
  • Juin 2014 : Le chef du gouvernement, Mehdi Jomâa a nommé Kamel Ben Naceur au poste de D.G. des Douanes, remplaçant Abderrahman Kochtali qui a présenté sa démission.

 

Commentaires:

Commentez...