Quand le eSport devient une maladie !

Le gouvernement sud-coréen cherche à endiguer drastiquement le phénomène du eSport et ce via différents projets de lois, rapporte le site journaldugamer.com.

GamersEn effet le parti conservateur Saenuria a proposé deux projets de loi visant à contrecarrer la croissance de l’addiction au gaming.

Le premier consisterait à taxer les entreprises de jeu vidéo afin de créer des centres de traitement de la dépendance, et le second, plus disputé, viserait à catégoriser le jeu vidéo comme une des quatre sources majeures d’addiction avec l’alcool, les drogues et les jeux d’argent.

L’an dernier, déjà, la Shutdown Law faisait son apparition en Corée du Sud, pour contraindre les jeunes joueurs à ne pouvoir s’adonner aux joies du jeu vidéo qu’à des heures précises de la journée.

Des mesures qui paraissent bizarres en Corée du Sud qui demeure le le modèle à suivre en matière de la promotion du eSport, et qui a déjà créée un organisme pour gérer cette discipline sous ses cieux, en l’occurrence la KeSPA (Korean eSports Association).

Loin de faire l’unanimité, ces mesures alimentent le débat entre conservateurs et démocrates. Les jours qui viennent porteront du nouveau sans aucun doute.

Commentaires: