Les jihadistes s’emparent d’un poste-frontière irako-syrien

Des jihadistes ont pris le contrôle du poste-frontière irakien d’Al Kaïm, à la frontière irako-syrienne, dans la nuit de vendredi à samedi, rapporte l’agence Reuters, selon «une source proche des services de sécurité».

EIIL

Les jihadistes avaient tout d’abord pénétré vendredi dans la ville voisine, Al Kaïm, en chassant les forces de sécurité, dit-on de même source. La prise du poste-frontière est une prise de taille car elle leur permettra désormais de faire passer du matériel militaire des territoires qu’ils contrôlent en Syrie vers l’Irak.

Les combattants de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL, ou Daech) et leurs alliés de tribus sunnites se sont emparés depuis deux semaines de villes comme Mossoul et d’une bonne partie du nord-ouest de l’Irak, à la faveur d’une offensive éclair et de la débandade de l’armée régulière irakienne.

(avec Reuters)

Commentaires: