Libye : le général Khalifa Haftar échappe à un attentat

Le général dissident Khalifa Haftar a échappé, aujourd’hui à un attentat suicide dans l’Est de la Libye, dans ce qui peut être considéré comme la première attaque visant ce général à la retraite qui a décidé de lancer le 16 mai à Benghazi, une campagne militaire destinée selon lui à éradiquer les groupes terroristes.

Khalifa haftarSelon un des commandants de la force du général Haftar, un kamikaze a lancé sa voiture piégée contre l’un des quartiers généraux installé dans une villa près de la ville de Benghazi, tuant trois gardes qui tentaient d’arrêter l’assaillant.

L’attentat a été perpétré contre une villa où nous étions réunis. Trois soldats ont été tués, a précisé à l’AFP le général Sagr Al-Jerouchi, chef des opérations des forces aériennes loyales au général dissident.

Ce dernier, présent dans la maison au moment de l’attaque, est sain et sauf, a-t-il ajouté en soulignant avoir été lui-même légèrement blessé dans l’attentat dans la région d’al-Abyar. Son porte-parole, Mohamed Hejazi, a accusé des groupes terroristes et extrémistes qu’il n’identifie pas d’avoir mené cet attentat qui n’a pas été revendiqué.

La ville de Benghazi, berceau de la révolte contre le dictateur Mouammar Kadhafi, est considérée comme le fief de nombreuses milices islamistes lourdement armées et cibles de l’offensive du général Haftar, dont les forces au sol sont appuyées par l’aviation.

AFP

Commentaires:

Commentez...