Mandats de dépôt contre Azyz Amami et Sabri Ben Mlouka pour détention de stupéfiants

Le blogueur Azyz Amami et le photographe Sabri Ben Mlouka, ont été déférés ce matin devant un juge d’instruction du tribunal de première instance de Tunis qui a émis contre eux un mandat de dépôt pour détention de stupéfiants.

Free Azyz (credit photo - Karima Souid)
Free Azyz (credit photo – Karima Souid)

Selon l’avocat Abdennaser Laaouini, Azyz Amami et Sabri Ben Mlouka sont maintenus en détention jusqu’à leur procès qui a été fixé au 23 mai prochain.

Au moment de leur comparution, un rassemblement s’est formé devant le tribunal où acteurs de la société civile, proches, amis, sont venus exprimer leur soutien en se mobilisant. A l’annonce de cette décision, la foule est restée sans voix, selon de nombreux présents sur place.

Par ailleurs, Maître Mohamed Hedi Laâbidi, membre du comité de défense, a indiqué, dans une déclaration à l’agence Tunis-Afrique Presse, que cette décision vient suite au refus d’Azyz Amami de subir des analyses.

Rappelons que l’article 4 de la loi n°52 dispose que «sera puni de l’emprisonnement d’un à cinq ans et d’une amende de mille à trois mille dinars, tout consommateur ou détenteur à usage de consommation personnelle de plantes ou de matières stupéfiantes, hors les cas autorisés par la loi. La tentative est punissable».

Commentaires: