Après le Golfe, Jomaa file en France, en compagnie d’une délégation d’hommes d’affaires

Mehdi JomaaLa présidente de l’Union tunisienne de l’Industrie et de l’Artisanat (UTICA), Wided Bouchamaoui, a annoncé, aujourd’hui, qu’elle accompagnera le chef du gouvernement provisoire, Mehdi Jomaâ, dans sa visite officielle en France, prévue les 31 mars et 1er avril 2014. Une «importante» délégation d’hommes d’affaires tunisiens sera du voyage, a-t-elle indiqué.

«L’objectif de cette visite est de débattre de la situation économique en Tunisie et d’examiner les opportunités de coopération entre la Tunisie et la France, sur la base d’une stratégie gagnant-gagnant», a précisé Widad Bouchamoui, dans une déclaration rapportée par l’Agence Tunis-Afrique Presse. Elle a ajouté, également, que la France compte se servir de la Tunisie comme plate-forme pour la conquête du marché africain.

Concernant la visite de quatre jours (du 16 au 19 mars 2014) effectuées dans des pays du Golfe, la présidente de l’UTICA a déclaré que les hommes d’affaires de ces pays ont affirmé leur volonté d’investir en Tunisie et d’engager des compétences tunisiennes.

Lors d’une conférence de presse, organisée aujourd’hui au siège du ministère, Mongi Hamdi, ministre des Affaires étrangères a annoncé, pour sa part, que «tous les pays du Golfe», dont le Qatar, le Koweït et les Émirats arabes unis, sont prêt à investir en Tunisie et à «améliorer son budget» pour répondre à ses problèmes économiques immédiats.

La valeur de ces aides aux budget de l’État tunisien sera déterminée, ultérieurement, par les commissions mixtes, réunissant la Tunisie et les pays du Golfe apportant leur concours.

Le chef du gouvernement provisoire, Mehdi Jomaâ, avait affirmé, le 3 mars dernier, qu’il manque quatre milliards de dollars au budget de l’État, sans savoir «d’où les ramener».

«Nous avons l’intention de lancer une souscription pour financer les caisses de l’État mais ce n’est pas suffisant. J’ai l’intention d’aller dans les pays du Golfe, aux États-Unis et en France. Nous allons emprunter encore plus», avait-il déclaré.

La visite officielle aux États-Unis aura lieu du 2 au 4 avril 2014.

Commentaires:

Commentez...