(Màj) – Parfum de coup d’Etat – La Libye sous la botte des militaires ? Le 1er ministre dément !

Khalifa Hafter (photo - Al Arabiya)

Le major-général libyen, Khalifa Hafter, ancien chef d’Etat major de l’Armée de terre, a annoncé, aujourd’hui, dans un discours télévisé, le gel du Congrès National (parlement) et du gouvernement libyens.

Hafter a assuré que ce gel ne signifie pas un putsch militaire mais un soutien au peuple libyen. Tout en assurant que cette suspension des pouvoirs civils ne servira pas à ce que l’Armée occupe le pouvoir, il a annoncé une feuille de route composée de cinq points, qui prévoit, notamment la création d’un comité présidentiel présidé par la Cour suprême et la désignation d’un nouveau Premier ministre.

D’après la chaîne Al Arabiya, les communications et l’internet ont été coupées en Libye, et des forces alliées à Hafter ont pris le contrôle de plusieurs ports stratégiques, dans la capitale Tripoli. L’ancien chef d’Etat major disposerait, aussi, du soutien de la majorité des hauts gradés de l’Armée.

Cependant, d’autres sources ont indiqué à Al Arabiya qu’aucun mouvement n’indique, à Triploi, qu’un coup d’Etat ait eu lieu.

De leur côté, les autorités civiles libyenne ont démenti ce coup d’Etat. Au cours d’une conférence de presse relayée par Al Arabiya, le Premier ministre Ali Zidane a affirmé que la situation était sous contrôle. Pour sa part, le porte-parole de l’Armée à assuré à l’agence de presse turque, Anadolu agency, que toutes les positions militaires sont sous le contrôle des ministères de la Défense et de l’Intérieur.

Rappelons que mercredi dernier, le président du Congrès National, Nouri Abou Seheinman a rappelé à l’ordre les officiers de l’Armée en leur demandant de se tenir à l’écart des querelles politiques. Ce rappel à l’ordre venait suite à plusieurs informations indiquant que des officiers de l’Armée prépareraient un coup d’Etat.

Commentaires:

Commentez...