Candidature de l’UGTT au Prix Nobel de la Paix !

nobel price & ugtt

L’Union Générale des Travailleurs Tunisiens sera-t-elle la prochaine lauréate du prix Nobel de la Paix ? Cela pourrait devenir une réalité si jamais un consensus international se fait autour de sa candidature.

En tous les cas, la Centrale syndicale vient d’être présentée comme candidat à cette prestigieuse consécration par le biais de quatre présidents d’universités tunisiennes. C’est ce qu’a annoncé, à la Tap, M. Anouar Ben Gaddour, membre du bureau exécutif et secrétaire adjoint de l’UGTT chargé des études et de la documentation soulignant que cette nomination est une sorte de reconnaissance à l’UGTT qui fait suite à « ses efforts dans la défense du pays et de son rôle dans la réussite du dialogue national. »

L’initiative des présidents d’université a été considérée comme un encouragement à la Centrale syndicale « pour aller de l’avant et poursuivre le combat en collaboration avec toutes les autres parties sociales pour instaurer une transition démocratique et faire du dialogue un moyen pour réaliser le progrès social et économique tout en accordant la priorité à l’intérêt national. »

Il faut signaler que les candidatures au prix Nobel de la Paix peuvent émaner d’assemblées nationales ou législatives, ou encore de cercles de professeurs d’université dans le domaine de la géopolitique, du droit et des sciences politiques, ou par d’anciens lauréats.

Par ailleurs, l’UGTT pourrait mériter ce prix qui viendrait consacrer son rôle déterminant, voire décisif, dans l’organisation et l’aboutissement du dialogue national lequel a sauvegardé la paix civile dans le pays lui évitant un dérapage vers la violence qui aurait pu avoir des conséquences désastreuses. Il faut dire que ce prix vient récompenser la personnalité ou l’institution qui ont le plus contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix, et cela comprend à la fois la lutte en faveur de la paix, des droits de l’homme, l’aide humanitaire ou la liberté.

Commentaires:

Commentez...