Samir Taieb menacé de mort – La Constituante scellée, on s’en retourne à l’autel des martyrisés !

Samir TaiebApparemment, les travaux de l’ANC ont-ils accaparé tout le monde, au point qu’on en a oublié certaines autres facettes d’un quotidien y faisant partie intégrante. Mais une fois les lampions de la Constituante éteints, on retourne à nos «nouvelles» habitudes.

Comme c’est le cas des deux facteurs les plus répandus ces derniers temps, la violence de tous genres, et le terrorisme. Mais un réveil, a priori, tonitruant, puisqu’il s’agit ni plus ni moins d’un attentat à la voiture piégée.

C’est ce que vient de révéler Samir Taieb, porte-parole du parti «Al Massar», sur les ondes de Radio «Mosaique FM», lequel a affirmé qu’il a été convoqué ce matin par les agents du district de Ben Arous pour le mettre au courant d’une tentative d’attentat sur sa personne.

Les agents lui ont, en effet, assuré qu’ils ont avorté une tentative le visant, par le biais d’une voiture piégée acheminée de l’Algérie. On ne peut s’empêcher dès lors de se demander si cette tentative n’est-elle pas liée à la première commémoration de l’assassinat crapuleux et odieux de Chokri Belaïd, dans une semaine.

Commentaires:

Commentez...