L’augmentation des prix des hydrocarbures suspendue – Un manque à gagner de 220 MD à résorber

Les pompes a essenceC’est officiel, le futur ex-ministre des Finances, Elyes Fakhfakh, a annoncé aujourd’hui, la suspension de l’augmentation des prix des hydrocarbures, qui devait entrer en vigueur le 1er janvier 2014, selon la loi de finances.

Dans une déclaration faite à l’agence TAP, Elyes Fakhfakh a confirmé la décision, une des dernières, prise par son ministère et le gouvernement Laarayedh. Toutefois, il a insisté sur le manque à gagner de cette suspension sachant que l’augmentation des prix des hydrocarbures, prévue dans le budget devait générer des recettes de près de 220 millions de dinars.

Un manque à gagner conséquent et un défi des plus difficiles que le prochain gouvernement dirigé par Mehdi Jomaa aura à surmonter si on y ajoute les 69 MD de manque à gagner qu’a nécessité la suspension de la redevance sur les véhicules et qui auraient du alimenter les caisses de l’Etat.

Commentaires:

Commentez...