Ennahdha se désolidarise pour la seconde fois d’Habib Ellouze, mais le garde dans ses rangs !

Habib Ellouze - photo (nabara1.blogspot.com)Les déclarations scandaleuses faites par le député Nahdhaoui Habib Ellouze à l’encontre du député du Front Populaire, Mongi Rahoui, appelant notamment les Tunisiens à tirer les conclusions de « l’animosité présumée » de ce dernier vis-à-vis de la religion continuent de provoquer des vagues au sein de l’hémicycle comme en dehors.

Le mouvement Ennahdha s’est fendu d’un communiqué dans lequel il affirme se désolidariser des propos tenus par l’un de ses partisans, Habib Ellouze, les considérants comme n’exprimant pas le point de vue des Islamistes et ne pouvant les soutenir en aucun cas. Ennahdha a appelé à éviter « les thèmes marginaux au détriment des priorités du pays et de l’étape, et de tout ce qui est de nature à contribuer à créer une tension politique et à influer négativement sur le contexte. »

Il convient de rappeler qu’Ennahdha s’était déjà désolidarisé par le passé d’Habib Ellouze sur la question de l’excision des femmes considérant aussi à l’époque que cette pratique est étrangère aux traditions tunisiennes. Mais, il est clair qu’Ennahdha n’a pas encore lâché l’un de ses « faucons » présumés qui demeure l’un des chefs du mouvement, alors qu’une exclusion du parti constitue la décision idoine dans ce genre de circonstances extrêmement grave.

Par ailleurs, cette affaire semble prendre une nouvelle tournure avec la décision prise par certains groupes de l’ANC à l’instar de l’Alliance Démocratique, Wafa, Ettakattol et le CPR d’inviter le président de l’ANC à prendre les dispositions juridiques nécessaires à l’encontre d’Habib Ellouze tout en décidant d’introduire une plainte contre lui.

Rappelons qu’à la reprise des travaux de l’ANC suite à sa suspension temporaire, Habib Ellouze a présenté ses excuses publiques à Mongi Rahoui.

Mais, le mal est fait maintenant, et voilà qu’un de nos députés est devenu probablement une cible à abattre pour les terroristes.

comm ennahdha 05-01-14

Commentaires:

Commentez...