4 mois de prison avec sursis pour le rappeur Men-ay Feki et la journaliste Hind Meddeb

Mustapha Fakhfakh (à gauche) et Aymen Fekih. En médaillon, Hind Meddeb (credit photo AFP)
Mustapha Fakhfakh (à gauche) et Aymen Fekih. En médaillon, Hind Meddeb (crédit photo AFP)

Le verdict est tombé au tribunal cantonal de Ben Arous dans le procès des deux rappeurs Mustapha Fakhfakh alias Mister Mustafa et Aymen Fekih alias Men-ay Feki et de la journaliste franco-tunisienne Hind Meddeb (France Info).

Leur avocat Ghazi Mrabet vient d’annoncer sur sa page Facebook que Mustapha Fakhfakh alias Mister Mustafa a été relaxé alors que Aymen Fekih alias Men-ay Feki et la journaliste franco-tunisienne Hind Meddeb de France Info ont été condamnés à une peine de 4 mois de prison avec sursis.

Ghazi Mrabet a estimé ce jugement comme étant une «première petite victoire» en attendant qu’il interjette en appel dans cette affaire.

Le procès des deux rappeurs Mustapha Fakhfakh alias Mister Mustafa et Aymen Fekih alias Men-ay Feki et de la journaliste franco-tunisienne Hind Meddeb se tenait en marge de la condamnation à 2 ans de prison ferme du rappeur Weld El 15, en juin dernier.

Mustapha Fakhfakh, Aymen Fekih et Hind Meddeb étaient accusés pour leur rôle présumé dans les heurts avec la police suite au verdict énoncé contre Weld El 15 et d’avoir bruyamment contesté le jugement. Ils avaient été arrêtés et interrogés par la police avant d’être libérés.

Convoqués, le 17 juin 2013 devant la police judiciaire, les deux rappeurs et la journaliste avaient été inculpés par le procureur de la République du tribunal de première instance de Ben Arous et poursuivis pour outrage à un fonctionnaire public dans l’exercice de ses fonctions et atteinte aux bonnes mœurs, des chefs d’accusation (articles 125 et 226 bis du code pénal) jugés graves par l’avocat Ghazi Mrabet.

Ghazi Mrabet

Commentaires:

Commentez...