Azed Badi « annule » les élections

Azed badiQuand Azed Badi annonce sur la chaine Watanya 1 (hier dimanche 17 novembre 2013), que les élections risquent de ne jamais avoir lieu, cela ne peut que remonter le moral des Tunisiens surtout après la défaite de la sélection nationale de football.

Le député du parti Wafa à l’ANC a expliqué que les élections avaient peu de chance d’avoir lieu avant octobre 2014 même si les différentes commissions de l’ANC s’acharnaient à travailler en temps record, vu la crise politique actuelle et la lenteur que prend le dialogue national à s’organiser.

Rappelons que la semaine dernière avait été mouvementée à l’assemblée suite à la décision du tribunal administratif relative à l’annulation des candidats de l’ISIE qui met dans l’embarras l’évolution du dialogue national et retarde la date des élections, surtout que cette décision selon les experts, n’engage en rien l’ANC qui pouvait la rejeter.

Du coup, la déclaration de Badi ne peut être qualifiée que d’irresponsable vu le contexte. La responsabilité de tout retard ne peut être que partagée par l’un et l’autre, mais surtout par l’assemblée qui ne rate aucune occasion pour rappeler sa légitimité et sa souveraineté.

Commentaires:

Commentez...