Tarek Dhiab n’ira pas à Rio…

Tarek Dhiab, ancienne gloire de l'E.N et de l'ESTLa déconvenue de l’équipe nationale tunisienne vient briser le rêve du ministre nahdhaoui Tarek Dhiab. Elle vient aussi sonner le glas du football tel qu’il est actuellement géré dans notre pays.

Tarek Dhiab, qui a connu l’Argentine en 1978, n’ira pas à Rio ni en tant que ministre, ni en tant qu’ancien footballeur.
Il est toutefois possible que ses patrons d’Al Jazeera lui proposent quelques piges l’été prochain à Rio. Populaire du temps oû il était joueur, le pauvre Tarek est en train de toucher le fond. Et, il doit être le premier à le regretter.
Quant au brave Ruud Krol, il aura fait l’impossible mais le Cameroun était trop fort. Quant aux deux nouveaux citoyens que compte la Tunisie, on ne sait pas encore s’ils vont rendre leurs passeports tout neufs ou s’ils vont tenter de s’incruster.

Au revoir, Rio! Et aussi, sans regrets, adieu Tarek.

Commentaires:

Commentez...