L’impassible Doctor Ben Jaafar

Mustapha Ben JaaferS’il y a un domaine dans lequel docteur Ben Jaafar excelle, c’est bien celui de la zen-attitude totale face à la critique et les attaques fussent-elles des plus féroces. En effet, exception faite du cas Ibrahim Kassas, le sympathique trublion de l’ANC qui a réussi l’exploit de faire sortir doc Mustapha de ses gonds, tous les adversaires et autres pourfendeurs du président de l’ANC se fracassent la tête devant le calme olympien et le flegme de ce dernier.

Notre premier des constituants est difficile à faire réagir. Rappelons-nous, quelques jours après le séisme provoqué par l’assassinat de Mohamed Brahmi, l’impassible Si Mustapha faisait trempette dans la mer de Hamamet, chose qui ne manqua pas de faire un petit scandale à l’époque mais qui par contre ne fit pas bouger le moindre cheveu de son toujours impeccable brushing.

Lundi 4 novembre, des députés à l’esprit revanchard à l’image de la pâle réplique nationale de Robespierre (le pathétique Azad Badi qui a déclaré un jour vouloir ramener Ben Jaafar à la maison de l’obéissance (bayt alta3ad) s’en allèrent réduire en pièces les prérogatives du président de l’assemblée rognant tous ses pouvoirs. Un véritable coups d’Etat parlementaire pour reprendre la formule de Samir Taieb.

Toujours flegmatique et bien calé dans son fauteuil, le président de l’ANC n’a pas réagi. Est-il en train de ronger ses freins ? Va-t-il les avoir tous à l’usure par son incroyable calme et sa capacité à encaisser ? Wait and see… Dans le domaine sportif comme en politique, ce profil encaisseur et calme peut s’avérer être un formidable contre-attaquant et renverser les situations les plus compromises… Tout comme il peut encaisser très vite le coup fatal qui le fera mordre la poussière… pour toujours !

Commentaires:

Commentez...