3 mois de prison pour une pancarte !

Marwa Maalaoui, 29 mars 2013Le tribunal cantonal de Tunis a rendu aujourd’hui son verdict : Marwa Maalaoui est condamnée à trois mois ferme de prison.

Cette décision fait suite au procès pour diffamation intenté par la ministre de la Femme et de la Famille Sihem Badi suite à la manifestation, en mars dernier, lors de laquelle la jeune fille brandissait une pancarte jugée insultante par la ministre.

Rappelons que cette manifestation dénonçait la réaction de Sihem Badi face au viol d’une petite fille de 3 ans dans un jardin d’enfants. En effet, la ministre avait démenti la mère de la victime et incriminé la famille de cette dernière, déclarant que le viol n’avait pas eu lieu dans le jardin d’enfants, mais dans le cercle familial.

Marwa Maalaoui a décidé de faire appel auprès du tribunal de première instance de Tunis.

Commentaires: