« La jeunesse vous vomit » – Par Hazar Abidi

TRIBUNE – La jeunesse moisit dans les prisons et on parle encore de justice transitionnelle dans des conférences de presse tenues dans des hôtels 5 étoiles de la capitale. Cinq conférenciers, quatre médias, une poignée de journalistes, trois quarts des sièges vides, des centaines d’imprimés et de flyers…

Des regards vides, de sourires hypocrites, des camarades de fac qui attendent un quelconque couronnement de leur vie de « militants », de règlements de compte derrière un semblant d’engagement et de patriotisme, des discours faux et faussaires qui résonnent… et des échos… vu le vide… Le vide, le vide, le vide…

Entre temps, la jeunesse activiste, désenchantée, révolutionnaire, qui ose rêver attend un procès après l’autre… et se meure entre quatre murs derrière les barreaux… La jeunesse vous vomit.

Hazar Abidi

Commentaires:

Commentez...