Le FMI exprime ses inquiétudes quant à la baisse des revenus des entreprises publiques tunisiennes

Le Fonds monétaire international (FMI)Une délégation du Fonds Monétaire International (FMI) est venue en Tunisie s’enquérir de l’état de santé économique et financière du pays. Suite à cette visite, la délégation conduite par Amine Mati, chef de mission du FMI pour la Tunisie a exprimé «ses appréhensions quant à la baisse des revenus des entreprises publiques qui constituent les ressources essentielles de financement du budget de l’Etat», selon un communiqué publié, aujourd’hui, par le ministère des Finances.

La délégation du FMI a pris connaissance de l’évolution des indicateurs des finances publiques, jusqu’à fin septembre courant et les prévisions pour l’année 2014, ainsi que du degré d’avancement des réformes structurelles annoncées début 2014 (réformes du système de compensation, de la fiscalité et des banques publiques, ainsi que du code d’incitation à l’investissement), rappelle l’agence TAP.

Elyes Fakhfakh, ministre des Finances a justifié les appréhensions du FMI en évoquant «les pressions qui s’exercent sur le budget 2013, dont la hausse du volume de la compensation et des salaires, en raison de l’augmentation du nombre de recrutements dans la fonction publique, au moment où les recettes fiscales sont en baisse, du fait de la régression de l’activité économique». «Il a, également, souligné le ralentissement du rythme de réalisation du budget en matière d’investissements publics, qui reste en deçà des prévisions fixées dans le budget de l’Etat de 2013, malgré une évolution, par rapport à 2012».

Commentaires:

Commentez...