Ali Laarayedh informé du projet d’assassinat de Mohamed Brahmi 10 jours avant sa mort, selon Taieb Laakili

Mohamed BrahmiEn marge d’une conférence de presse tenue ce matin par le Front Populaire, Taieb Laakili, membre de l’initiative nationale en charge de faire la lumière sur les assassinats de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi, a déclaré avec fracas sur les ondes de la radio Shems FM que le Premier ministre Ali Laarayedh était au courant du projet d’élimination de Mohamed Brahmi depuis le 15 juillet 2013.

Taieb Laakili affirme que la preuve de ce qu’il avance existe. Il s’agirait d’un document émanant du ministère de l’Intérieur en date du 14 juillet selon lequel les autorités tunisiennes ont été informées par des rapports de renseignements étrangers sur des menaces d’assassinat contre Mohamed Brahmi de la part de jihadistes.

Ce document, qui n’a pas été exploité prouverait, selon Taieb Lakili que le ministère de l’Intérieur était au courant du projet d’assassinat depuis cette date mais que rien n’a été fait pour alerter le martyr ou pour assurer sa protection, ajoute-t-il.

Selon lui, le Chef du gouvernement Ali Laarayedh était au courant de ce projet d’assassinat depuis le 15 juillet et du document en question et que par conséquent une plainte serait déposée contre le Premier ministre.

Commentaires:

Commentez...