Descente musclée à la cité El Khadhra: salafiste, grenades, motos et jumelles infrarouges au menu

Crédit photo: webdo / Souhir Larguet
Les forces de l’ordre en négociations avec un salafiste (Crédit photo: webdo / Souhir Larguet)

Une descente musclée a lieu en ce moment même dans une demeure face à la polyclinique de la CNSS de la Cité El Khadhra. Une dizaine de véhicules de différentes sortes entre camionnettes et 4×4 appartenant à des brigades des forces de sécurité dont vraisemblablement la BAT (Brigade antiterroriste) ont encerclé ladite demeure et bouclé tout le secteur y menant.

Une trentaine d’agents, dont plusieurs officiers, armés, en tenue noire, et des policiers en civil participent à l’opération qui vise à interpeller un individu appartenant à un courant salafiste.

Après des pourparlers pour persuader l’individu de se rendre, ce dernier, visiblement très à l’aise et peu soucieux, a été arrêté et emmené par les forces de l’ordre.

Notons que sept motos, des vespa et des mobylettes de différentes couleurs ont été saisies sur les lieux, ainsi qu’une grenade, des jumelles infrarouges et un téléphone fixe branché sur le toit.

Les jumelles ainsi que le téléphone prouveraient que la maison servait de lieu de surveillance et de contact avec une « centrale » de réseau terroriste.

Par ailleurs, la police soupçonne l’existence d’une cache d’armes dans la maison encerclée, chose appelée à se confirmer dans les prochaines heures.

Commentaires:

Commentez...