HRW : « Deux détenus frappés et torturés dans une prison tunisienne »

Brutalite Policiere - photo (clker.com)Dans un communiqué, publié aujourd’hui, Human Rights Watch a dénoncé les mauvais traitements à la prison de Mornaguia et appelle les autorités tunisiennes à ouvrir des enquêtes rapides et approfondies.

Selon la même source, Mohamed Amine Gasmi, un suspect dans l’assassinat du leader de l’opposition Chokri Belaid, et Thameur Nassri, un garçon de 15 ans arrêté pour avoir aidé des réseaux terroristes à Jebel Chaambi, ont déposé des plaintes pour mauvais traitements devant les autorités judiciaires, respectivement le 19 et le 21 août 2013.

À ce jour, le procureur général et le juge d’instruction n’ont pas officiellement ouvert une enquête sur ces accusations et ils n’ont pas ordonné un examen médical pour enregistrer les preuves de tortures.

«Même si les autorités tunisiennes sont sous pression dues aux meurtres très médiatisés, ils n’ont pas le droit d’abuser des suspects », a déclaré Joe Stork, directeur adjoint de Human Rights Watch au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Commentaires:

Commentez...