Assassinats de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi : toutes les pistes mènent à Abou Iyadh !

Abou IyadhLors de la conférence de presse tenue aujourd’hui par le ministre de l’Intérieur, les détails des opérations ayant mené à l’élimination de Chokri Belaid et de Mohamed Brahmi ont été révélés, preuves à l’appui.

S’agissant de l’assassinat de feu Chokri Belaid, Mustapha Ben Amor, Directeur général de la sûreté publique a déclaré que sa liquidation, le 6 février 2013, avait été planifiée un mois avant le passage à l’acte, mais que l’intervention du martyr lors d’une émission de télévision aurait précipité sa mort.

En effet, selon le ministère de l’Intérieur Kamel Gadhgadhi a demandé l’autorisation à Abou Iyadh de passer à l’acte sans attendre la date fixée, soit quelques jours après la diffusion de l’émission en question.

S’agissant de l’assassinat de Mohamed Brahmi, le 25 juillet, le ministère de l’Intérieur cite plusieurs noms directement impliqués dans ce meurtre dont Ahmed Melki, un voisin du martyr et Abou Iyadh qui se retrouve ainsi en tête de liste des personnes impliqués dans ces assassinats politiques.

Commentaires:

Commentez...