Tunisie : Ansar Achariaâ officiellement classée comme organisation terroriste

Ansar Al chariaaLe Chef du gouvernement Ali Laarayedh a tenu, il y a quelques minutes une conférence de presse au cours de laquelle il a abordé deux principaux points, le terrorisme et le dialogue national politique.

Il a débuté son intervention par le dossier du terrorisme en Tunisie annonçant tambour battant que l’organisation Ansar Achariaâ était désormais classée en tant qu’organisation terroriste, indiquant que cette décision a été prise en concertation en haut lieu et sur la base d’enquêtes, de preuves, d’aveux et de révélations de plans terroristes.

Ali Laarayedh précise d’ailleurs qu’il avait, par le passé (le 19 mai dernier) déjà confirmé que des membres d’Ansar Achariaâ étaient impliquée dans des actes de violences et que c’était une organisation illégale. Aujourd’hui, il a officiellement classé Ansar Achariaâ dans la liste des organisations terroristes vu que les preuves et les aveux convergent tous vers le constat que cette organisation est bien responsable des actes terroristes (le massacre des 8 militaires à Jebel Chaâmbi) et des assassinats de Chokri Belais et Mohamed Brahmi.

Elle est également impliquée dans le trafic d’armes et est accusée d’avoir été l’instigatrice d’attaques contre des postes de police afin de renverser l’Etat, selon des aveux et des plans dévoilés.

Le Premier ministre a dévoilé que cette structure est composée de deux entités, une composante civile et une aile militaire dont certains membres y appartenant ont été arrêtés alors que d’autres sont toujours en fuite.

Suite à cette décision de considérer Ansar Achariaâ, la Justice a donc désormais toute la latitude dans le traitement des dossiers impliquant Ansar Achariaâ ou des membres appartenant à cette organisation. Cela signifie qu’à partir de ce jour, tous ceux qui se revendiquent d’Ansar Achariaâ sont passibles de poursuites et doivent en assumer les conséquences, a tenu à préciser le Premier ministre.

Ali Laarayedh n’a pas manqué de rappeler qu’Ansar Achariaâ est en relation avec d’autres organisations terroristes étrangères et avec des membres appartenant à ces organisations. Il a également signalé que l’organisation dirigée par Abou Iyadh doit désormais être considérée par les médias comme terroriste et traitée en tant que tel.

Ainsi, près d’un an après l’attaque de l’ambassade des Etats-Unis à Tunis le gouvernement nahdhaoui décide de se «désolidariser» d’Ansar Achariaâ en plaçant l’organisation dans le camp des organisations hors la loi.

Commentaires:

Commentez...