(Màj) Expulsion du gouverneur de Monastir et découverte de documents compromettants ?

Le gouverneur de Monastir "dégagé" par les citoyens de la ville - photo page FB TunimediaDans le cadre de la campagne DEGAGE, la revue électronique Hakaekonline a rapporté dans son expédition d’ hier soir que les partisans du Front national du salut à Monastir qui se sont mobilisés devant le siège du gouvernorat de la région ont pu faire irruption au Bureau du gouverneur, Habib Sethom, et l’obliger à quitter les lieux.

D’après Kacem Mansour, Coordinateur régional du front du salut national à Monastir, ce dernier a été un militant actif à l’Union Générale Tunisienne des Etudiants ( UGTE), organisation estudiantine pro-islamiste. Il a rejoint, en 2006, le Parti démocrate progressiste ( PDP ) avant de s’allier à nouveau au Parti Ennahdha lorsque le mouvement a refait surface, après le 14 janvier 2011.

Kacem Mansour a fait savoir, également, que les manifestants ont découvert dans le bureau du gouverneur des documents dangereux concernant le financement de certaines associations proches du parti au pouvoir et les opposants.
Cette information reproduite par Hakaekonline , n’a été ni confirmée ni infirmée par les autorités. Elle a été simplement partagée sur le réseau social.

Au cas où elle s’avère véridique, le fait suscite diverses interrogations sur le caractère pacifique de la campagne tel que décrit par Samir Bettaieb lors de son intervention hier sur les ondes de Mosaïque FM, l’efficacité de la sécurité des édifices publics assurée par les forces de l’ordre et le rôle que joue un gouverneur acquis à la cause du Parti du pouvoir. Sur ce dernier point, l’on se demande quel est l’intérêt du gouverneur à collecter des informations sur les opposants et quelle relation peut-il avoir avec des associations qui recourent à des financements suspects alors que sa mission se limite à résoudre les problèmes de la région et à aider à son développement.

MAJ : La présidence du gouvernement a fait savoir sur sa page officielle que d’après le chargé de presse auprès du gouvernorat du Monastir, il s’agit d’une rumeur . Le gouverneur est toujours en fonction et le siège du gouvernorat est protégé par des forces de l’armée .

Commentaires:

Commentez...