« La dissolution du gouvernement est impossible avant l’entame du dialogue national », Abdeltif Mekki

abdellatif-mekkiAyant assisté à la réunion entre son mentor Rached Ghannouchi, président d’Ennahdha et le Secrétaire général de l’UGTT Houcine Abassi, Abdeltif Mekki a nuancé l’annonce faite par Rached Ghannouchi et selon laquelle Ennahdha avait accepté l’initiative de l’UGTT comme base de négociations.

Sur les ondes de la radio Mosaique FM, ministre de la Santé et membre du Conseil de la Choura d’Ennahdha est intervenu pour donner plus de détails quant à la réunion tenue ce matin précisant que :

– «Qu’en cas de démission du gouvernement actuel il faudrait impérativement nommer un nouveau chef de gouvernement ce qui est impossible dans l’immédiat et ne peut se faire que lorsque le dialogue national portera ses fruits».

– «Que le gouvernement actuel ne pourra démissionner qu’après l’entame du dialogue national et l’étude d’un gouvernement alternatif.

– «Qu’en cas de démission du gouvernement Laarayedh, le chef du gouvernement démissionnaire devra charger le parti majoritaire (Ennahdha) de former un gouvernement comme le stipule la Constitution et cela pourrait engendrer un nouveau différend.

Commentaires:

Commentez...