Vers la création d’un nouveau syndicat ouvrier : pluralisme syndical ou tentative d’affaiblir l’UGTT ?

Le journal Al Fajr, organe du parti au pouvoir a dévoilé ce matin l’intention d’Ennahdha de créer un nouveau syndicat ouvrier.

Le journal indique que le comité du règlement intérieur du nouveau syndicat sera remplacé par un comité composé de six magistrats et de six oulémas (spécialistes en théologie).

Le statut du futur syndicat serait déjà prêt, il serait discuté demain en instance constituante. Le journal a par ailleurs indiqué que plus de cent mille syndicalistes ont récemment quitté l’UGTT et qu’ils pourraient rejoindre le nouveau syndicat.

Rappelons toutefois qu’il existe deux autres syndicats ouvriers en Tunisie en plus de l’UGTT, mais que leur impact et leur influence restent très limités. Une nouvelle formation syndicale, de droite et à tendance religieuse aura-t-elle plus de chance ?

Au moment où la centrale syndicale mène des pourparlers avec Ennahdha pour trouver des solutions à la crise politique qui s’enlise, ce dernier préfère lui « faire un enfant dans le dos ». Attendons donc de voir la réaction du l’UGTT, le syndicat qui se targue d’être « la plus grande force du pays ».

Article Al Fajr 16-08-2013

Commentaires:

Commentez...