L’Allemagne envoie son chef de la diplomatie à Tunis pour tenter une sortie de crise

German Foreign Affairs Minister Guido Westerwelle speaks during a news conference with Tunisian Foreign Minister Othman Jarandi, in TunisLe chef de la diplomatie allemande Guido Westerwelle sera aujourd’hui à Tunis pour une visite officielle, évoquée comme une visite de travail, de deux jours au cours de laquelle il pourrait bien tenter une médiation entre la Troïka et l’opposition, selon l’AFP.

Le ministre allemand devrait tenter d’engager le dialogue entre les différentes composantes politiques du pays d’abord en rencontrant toutes les parties. C’est ainsi qu’il débutera sa visite par une rencontre avec le président de la République, Moncef Marzouki avant celle qui est prévue avec le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abassi.

Demain, il devrait s’entretenir avec le chef du gouvernement Ali Larayedh, le président de l’ANC, Mustapha Ben Jaâfer et les représentants de Nidaa Tounes et d’Al Joumhouri avec pour principal objectif « d’encourager ses interlocuteurs, dans cette phase cruciale de la transition politique, à ne pas rompre le fil du dialogue et à trouver des compromis », a expliqué un porte-parole de la diplomatie allemande.

Commentaires:

Commentez...