Oui monsieur le Ministre… ce sont des simples potes à Ansar Achariaâ mais ils n’y sont pour rien !

Lotfi Ben Jeddou (conf de presse 04-08-2013)OPINION – Selon le ministre de l’Intérieur Lotfi Ben Jeddou, tous les présumés coupables des assassinats politiques ou des actes terroristes qu’ils soient déjà éliminés, détenus ou encore en cavale entretiennent des relations avec Ansar Achariaâ. Mais cela ne crée pas, selon ce dernier, les conditions nécessaires pour porter une accusation officielle contre cette organisation.

Bien évidement Monsieur le ministre, le doute profitant à l’accusé, il se pourrait bien que l’enquête aboutisse, dans ses conclusions finales à la désignation de la confrérie des chasseurs d’escargots comme partie officiellement coupable de tout cette vague de terreur qui s’est emparée du pays depuis plusieurs mois.

Plausible… mille fois plausible la thèse du ministre. En effet, est-ce possible d’écarter que ces sataniques chasseurs de gentils escargots, acte barbare par définition, n’aient pas cherché dans leur volonté de brouiller les pistes de s’offrir une couverture au dessus de tout soupçon ?

Pouvaient-ils, en l’espèce trouver une qui soit plus respectable que les très «peace and love» Ansar Achariaâ ?… Sûrement pas, ils n’allaient quand même pas la chercher auprès des zéro-virgule de la secte «3anaqkni», ces derniers véhiculant de manière on ne peut plus choquante le culte du sang avec leurs drapeaux et leurs visages bariolés de rouge lorsqu’il leur arrive de défiler sur l’avenue Mohamed V.

Monsieur le Ministre, merci de respecter le principe de la présomption d’innocence et merci encore de nous laisser jouer aux apprentis Sherlock Holmes. En laissant toutes les options ouvertes comme vous l’avez fait dans votre dernière conférence de presse, vous permettez à chaque citoyen d’y aller avec sa petite idée sur les véritables commanditaires de cette terreur organisée.

Comme vous l’aurez constaté, je ne me suis pas privé d’y aller avec la mienne, mais je dois vous confesser que j’avais beaucoup hésité sur l’identité des commanditaires, tant le rayon des personnes ayant intérêt à agir est grand. En effet, les copains avérés d’Ansar Achariaâ, mais par ailleurs, non responsables de ses actes, pourraient aussi relever de la terrible secte des pétanqueurs du dimanche. Les amateurs de ce jeu ne sont t-ils pas réputés être très adroits dans le lancement de projectiles ?…

Commentaires:

Commentez...