Ministère des affaires religieuses : Apres la dénonciation… les menaces

Noureddine Khadmi (photo - MFM)
Noureddine Khadmi (photo – MFM)
À l’instar de plusieurs institutions, le ministère des Affaires religieuses possède une page Facebook où des administrateurs relaient des infos à propos des activités de ce département. En date du mardi 30 juillet, le ministère dénonce dans un communiqué officiel des slogans attentatoires à l’islam qui auraient été proférés par les sittineurs du Bardo.

Apres vérification, il s’est avéré que le ministère avait tout faux et que le communiqué en question pouvait rentrer dans la catégorie « propagation de fausses nouvelles de nature a troubler l’ordre public ». Dans un gouvernement qui se respecte, l’affaire aurait fait scandale, le ministre limogé et un communiqué en forme d’excuses publiques aurait été publié.

Mais ça ne se passe pas comme ça dans la Troikaland… le lendemain l’administrateur de la page Facebook en question récidive en prenant la défense du ministre et menaçant ceux qui ont « colporté » l’info ou se sont attaqué au ministre et un de ses proches collaborateurs… promettant au passage une riposte égale sinon supérieure à ceux qui n’ont fait au total que dénoncer un communiqué pour le moins irresponsable d’un officiel de haut rang. Mais dans quel État sommes-nous … BONTÉ DIVINE ?

Communiqué des Affaires religieuses, 31-07-13

Commentaires: