MAJ – Des nouvelles plus rassurantes sur l’état de santé du député Noomane Fehri

Noomane Fehri, souffre d'une fracture de la colonne vertébrale, 29-07-13, hôpital Charles Nicole-Tunis, (photo - Farouk Mezghich)
Noomane Fehri, souffre d’une fracture de la colonne vertébrale, 29-07-13, hôpital Charles Nicole-Tunis, (photo – Farouk Mezghich)

MISA A JOUR : Finalement, les blessures dont souffre le député Noomane Fehri se sont avérées moins graves qu’annoncées auparavant par Fadhel Moussa sur sa page Facebook. Ce dernier avait publié une annonce en ce sens et déclaré que Noomane Fehri souffrait d’une fracture du rachis cervical.

Après avoir effectué analyses et scanner, les médecins ont finalement établi un traumatisme du rachis cervical et non une fracture de la 2ème vertèbre cervicale. Fracture infirmée par le scanner, annonce Fadhel Moussa.

Sur sa page Facebook, il rassure tout le monde : « Pas de fracture et pas d’atteinte neurologique donc… Mais il sera hospitalisé pour immobilisation… »

Fadhel Moussa a publié un peu plus tôt sur sa page Facebook que le député Noomane Fehri, gravement agressé ce matin par les forces de l’ordre et admis à l’hôpital Charles Nicolle souffrait d’une fracture au niveau du rachis cervical comme l’indiquerait le diagnostic.

Les graves blessures subies par le député Noomane Fehri témoignent de l’acharnement particulier dont il a fait l’objet. Un acharnement qui pourrait s’expliquer par les interventions médiatiques très fermes et sans détours du député qui, contrairement à ses habitudes semblait être très remonté hier.

Rappelons que ce matin, il a été transporté à l’hôpital Charles Nicolle après s’être fait matraquer selon un témoignage de la députée Karima Souid. « Cela s’est passé aux alentours de 6h30, pour avoir refusé de quitter la place de Bardo, l’élu Noomane Fehri s’est fait matraquer », avait-elle alerté.

Fadhel Moussa

Fadhel Moussa

Commentaires:

Commentez...