Le Front Populaire condamne les arrestations agressives

Front PopulaireLe Front Populaire, par la voix de plusieurs de ses responsables, vient d’annoncer de nombreuses arrestations parmi ses partisans et condamne les arrestations agressives dont ils ont été l’objet.

Ces arrestations ont eu lieu au Kef, à Gafsa et à Sfax où, par ailleurs, les forces de l’ordre ont été particulièrement agressives ce qui a induit à la mort d’un de ses militants, le coordinateur du Front Populaire à Gafsa, tué suite à un jet d’une bombe lacrymogène à la tête.

La direction du Front Populaire déplore dans sa réaction «l’alignement des forces de l’ordre sur les gouverneurs d’Ennahdha». Par la voix de Mohamed Ftiti, membre de la direction du Front Populaire, un appel a été lancé aux forces de l’ordre «pour qu’elles respectent la volonté populaire».

 

Commentaires: