Sur l’Egypte, Al Jazeera reste sans voix (ou presque)

Place Tahrir 30-06-2013 (photo Reuters)Le fait est révélateur : alors qu’elle poursuit une couverture martiale des évènements en Syrie, la chaine qatarie Al Jazeera semble avoir adopté un profil bas en ce qui concerne l’actualité égyptienne.

En effet, la chaine tente d’équilibrer ses positions et, pour cette raison, ne commente que parcimonieusement les péripéties actuelles. Tout en montrant les manifestations d’opposants, la chaine ne manque jamais de souligner les contre-manifestations, en leur donnant le même traitement.

Al Jazeera se contente de montrer les foules tout en tentant d’induire qu’elles sont équivalentes. Pas d’interviews de manifestants, pas de commentaires enflammés. Comme si la chaine courbait le dos en attendant que passe la tempête.

Toutefois, le site web de la chaine propose un sondage sibyllin. Les spectateurs sont invités à répondre à la question : »Pensez-vous que les manifestations actuelles en Egypte sont une tentative de coup d’Etat visant la transition démocratique ? »
Et ils ont été 82% à répondre « oui ». Cri du cœur ou de la raison ?

Ce qui est patent, c’est que la rédaction d’Al Jazeera semble bien embarrassée. Au point où l’un des commentateurs disait hier : « Les foules massives ont surpris même l’opposition ». On dirait que la roue tourne pour Al Jazeera dont l’alignement sur une certaine idée du printemps arabe devient un fardeau.

Commentaires: