Ennahdha et le CPR boycottent la journée préparatoire du congrès national contre la violence

Marzouki et Ghannouchi - photo archiveLa journée d’étude préparatoire du Congrès national contre la violence a démarré, samedi, en présence de nombreux partis politiques et d’associations et en l’absence du Mouvement Ennahdha et du Congrès pour la République (CPR), a rapporté l’agence TAP.

Les organisateurs de cette manifestation ont regretté l’absence de ces deux partis au pouvoir, malgré leur invitation alors que cette journée d’étude doit aboutir à l’élaboration d’un projet de charte du Congrès national contre la violence.

Prévu le 18 mai prochain, ce congrès sera organisé à l’initiative des composantes de la société civile dont l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), la Ligue tunisienne pour la défense des droits de l’Homme (LTDH), l’Institut arabe des droits de l’Homme et le Conseil de l’ordre des avocats.

Commentaires:

Commentez...