Ambassade de France à Tunis : les mesures de sécurité sont déjà «exceptionnelles»

Devant l'ambassade de France à Tunis, un important dispositif de sécurité - photo archive (AFP)Après l’attentat à la voiture piégée qui a visé ce matin, l’ambassade de France à Tripoli, le message est désormais clair : les symboles occidentaux restent menacés et ce, en dépit de toutes les mesures de sécurité prises depuis l’attaque contre le consulat des Etats-Unis à Benghazi et la mort de l’ambassadeur US, le 11 septembre dernier.

En Tunisie, le souvenir de l’attaque de l’ambassade des Etats-Unis, le 14 septembre dernier est encore très vif. Suite à cette attaque, les ambassades occidentales avaient pris de nouvelles mesures de sécurité afin de parer à tout incident futur.

Aujourd’hui, et alors que la situation sécuritaire semble se stabiliser sans toutefois retrouver le niveau souhaité par les Tunisiens, on craint de nouvelles menaces qui pourraient jaillir après les attentats contre l’ambassade de France en Libye.
Reste à savoir maintenant si les blindés vont se redéployer autour des bâtiments officiels occidentaux aussi bien en Tunisie que dans d’autres pays du Maghreb.

Depuis le 14 septembre, les ambassades sont méticuleusement protégées. Ce que nous a confirmé le service de presse de l’ambassade de France, ce matin en nous indiquant «que depuis le 14 septembre 2012, l’ambassade de France est demeurée en mesure de sécurité exceptionnelle». Cela se traduit par une coordination continue avec les autorités tunisiennes et par la protection des intérêts (officiels) français. A titre d’exemple, depuis que des tags menaçant ont été découvert sur les murs de l’école française à El Omrane, un blindé militaire est posté devant l’école.

Commentaires:

Commentez...