Les LPR «sauvées» par le rapport gouvernemental des incidents de la Place Mohamed Ali

UGTTLe gouvernement a-t-il déjà tranché ?! Les résultats préliminaires du rapport concernant les événements du 4 décembre dernier à la Place Mohamed Ali devant le siège de l’UGTT indiquent clairement que les ligues de protection de la révolution «ne sont pas les seules responsables des violences commises ce jour-là». Et bien que l’enquête ne soit pas achevée, l’UGTT semble d’ores et déjà avoir refusé ces conclusions préliminaires.

En effet, ce rapport fait endosser la responsabilité des incidents aussi bien à des membres de l’UGTT, qui figuraient dans des vidéos et photos, portant des matraques et jetant des bouteilles du siège de l’UGTT ; à l’UGTT qui a été autorisée à une marche de commémoration et non à un rassemblement devant son siège ; ainsi qu’aux services sécuritaires.

Rappelons que le rapport de l’UGTT avait incriminé les LPR et Ennahdha dans ces incidents. Rapport qui avait été dénoncé par le gouvernement. Maintenant, c’est au tour de l’UGTT de dénoncer le rapport gouvernemental en espérant qu’un nouveau bras de fer ne sera pas engagé ?!

Commentaires:

Commentez...