Incidents de la Place Mohamed Ali : le rapport du gouvernement dénigré par l’UGTT

ugttComme attendu, l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a réagit, par la voix de son porte-parole, Sami Tahri, aux résultats préliminaires du rapport gouvernemental lié aux incidents de la Place Mohamed Ali.

Sami Tahri a déclaré sur les ondes de Mosaïque FM, «que le rapport des représentants du gouvernement est considéré comme un « faux témoignage » dont le but est de ne pas porter préjudice aux ligues de la protection de la révolution (LPR) en manipulant la loi». D’après M. Tahri, «ce rapport ne mentionne pas les agressions violentes à l’encontre des membres de l’UGTT, et s’est surtout concentré sur la défense, par tous les moyens, des LPR».

Rappelons que les résultats préliminaires du rapport gouvernemental indiquent clairement que les ligues de protection de la révolution «ne sont pas les seules responsables des violences commises ce jour-là» et que ce rapport fait endosser la responsabilité des incidents aussi bien à des membres de l’UGTT, à l’UGTT ainsi qu’aux services sécuritaires.

Commentaires:

Commentez...