Saisie de bouteilles d’eau minérale «trafiquées»

eau minéraleLa police judiciaire de Sejoumi a procédé, hier, à la saisie de marchandises impropres à la consommation avec à la clé, l’arrestation de cinq personnes, a rapporté le JT de la Télévision nationale. De nombreuses bouteilles d’eau qui étaient écoulées dans les quartiers populaires en tant qu’eau minérale sous trois marques commerciales différentes ont été découvertes par les agents de la sûreté nationale relevant de Zahrouni.

Trois personnes, impliquées dans ce trafic ont été arrêtées et le matériel utilisé pour l’impression des dates de fabrication et l’emballage des bouteilles a été saisit, sachant que les premières analyses ont relevé que l’eau saisie n’était pas de l’eau minérale.

Rappelons que le mois dernier, 900 litres d’eau minérale en bouteilles de la marque Fourat avaient été retirées du marché par les services de contrôle de l’Office national du thermalisme suite à un contrôle de routine dans un commerce de Djerba. Ce lot s’était avéré impropre à la consommation à cause d’un problème imputable au mode de stockage.

Toujours à Zahrouni, plus de 20.000 bouteilles de produits de nettoyage comme l’eau de javel ont également été saisies. Ces produits, périmés depuis 2007 voire 2003 et 2001, étaient écoulés dans les quartiers environnants.

La police avait été alertée par la société commerciale d’où sont issus ces bouteilles, ladite société ayant remarqué que de la marchandise périmée provenant de ses stocks était en train d’être écoulée sur le marché. Deux personnes ont été arrêtées suite à cette saisie.

Commentaires:

Commentez...