Lotfi Ben Jeddou : «Les Tunisiens de retour de Syrie sont sous surveillance»

Lotfi Ben Jeddou (photo - Nawaat)Lors de sa participation à la 15ème conférence des ministres de l’Intérieur réunissant les pays méditerranéens du groupe 5+5, notre ministre, Lotfi Ben Jeddou, est intervenu sur quelques points concernant la situation en Tunisie en rapport avec l’ordre du jour à savoir la lutte antiterroriste.

Il a ainsi, nié et démenti l’existence de camps d’entraînements de djihadistes sur la frontière tuniso-algérienne tout en rappelant et confirmant la présence de 11 djihadistes retranchés dans la région montagneuse du Kef, près de la frontière avec l’Algérie. Ces derniers sont encerclés par les forces de sécurité tunisiennes et algériennes, a-t-il précisé.

Concernant les djihadistes tunisiens qui partent combattre en Syrie, M. Ben Jeddou a minimisé l’ampleur de ces départs, estimant qu’ils ne sont pas des milliers, comme on pourrait le croire mais des centaines, a rapporté El Watan.

Tout en soulignant que des mesures ont été prises pour empêcher d’autres départs et que des Tunisiens aillent rejoindre des groupes extrémistes en Syrie, le ministre de l’Intérieur a rappelé en outre, que les djihadistes tunisiens de retour de Syrie sont mis sous surveillance, a rapporté Al Khabar.

Commentaires:

Commentez...