Des bracelets GPS pour protéger les militants des droits civiques

Bracelets GPS (photo - slashgear.com)L’organisation internationale des droits de l’homme Civil Rights Defenders (CRD) a lancé, la semaine dernière, son premier lot de bracelets GPS qui permettent de «suivre à la trace» des militants lorsque ceux-ci sont sur le terrain. Une sorte d’alerte qui permet de garder le contact avec les quartiers généraux dont relèvent ces militants.

Il s’agit d’un système d’alarme personnelle qui signale immédiatement quand un activiste est en danger. Le système fait appel à la technologie GPS et aux réseaux sociaux. Le produit est baptisé «Projet Natalia ». Il a été nommé ainsi en référence à Natalia Estemirova, militante des droits humains, assassinée après avoir été enlevée en 2009.

C’est une sorte de mouchard, attaché au poignet mais qui peut aussi être activé manuellement, si l’activiste est contraint de l’enlever par la force. En cas de problème, il permet, en quelques secondes, d’informer des millions de personnes d’une attaque, via Facebook et Twitter. Le bracelet utilise un signal mobile pour avertir le public qu’une attaque est en cours. Il donne immédiatement, et en temps réel, la localisation GPS de la victime au siège de Civil Rights Defenders. L’alerte est en outre transmise à tous ses followers sur les réseaux sociaux.

Commentaires:

Commentez...